Le Savignien
Samir Bensaid

Originaire de Savigny-le-Temple, Samir Bensaid s’est imposé en quelques années comme l’un des boss du jiu-jitsu brésilien en France. Cinq fois champion de France, trois fois vice-champion d’Europe, ce Savignien de 41 ans est l’une des références de ce sport qui privilégie le combat au sol, sans coup porté. Pratiquant de cet art martial de puis 2004, Samir Bensaid a créé son propre club, Imana JJB, en 2012, à Savigny-le-Temple et une centaine d’adhérents, enfants ou adultes, profitent au quotidien de son savoir et de son expérience.

Mais ce n’était pas encore assez pour ce passionné de développement personnel qui a décidé, l’été dernier, d’aller encore un peu plus loin. « J’ai toujours été très actif sur les réseaux sociaux et sur ma chaîne Youtube, qui compte près de 10.000 abonnés, explique-t-il. J’envoie régulièrement beaucoup d’infos à mes followers, et j’ai toujours eu de bons retours. Ecrire, c’était un vieux rêve, mais je ne savais pas vraiment si j’en étais capable ».

 

Finalement, Samir Bensaid décide de se lancer à la sortie de l’été, en s’imposant une discipline de fer : écrire au moins 1000 signes par jour, pendant 2 heures. « En fait, j’ai préparé ça comme une compétition, sourit-il. Je me suis obligé à atteindre mes objectifs chaque jour. J’avais deux challenges en me lançant ce défi : aller au bout de l’écriture et surtout, que cela plaise ! »
Un mois après la sortie de « Jiu-jitsu, la force tranquille », le challenge est, une fois de plus, relevé. Près de 1000 exemplaires vendus, des commentaires élogieux sur le site Amazon et des retours très positifs de tous ses lecteurs, qui dépassent largement le petit cercle des pratiquants du jiu-jitsu brésilien. « J’étais parti pour écrire un livre mi-sport, mi-développement personnel. A l’arrivée, c’est plutôt un livre de développement personnel. Même mes proches ont découvert des choses sur moi ! »

« Un chemin de vie »
Agrémenté de citations de grands sportifs, de phrases-clés, son ouvrage dépasse son sport. « C’est à l’image des arts martiaux, un chemin de vie », avoue-t-il. Un peu surpris par l’engouement suscité par son livre, Samir Bensaid, désormais frappé par le virus de l’écriture, entend bien poursuivre l’aventure. « J’ai d’autres idées, c’est vrai, sourit-il. Sur le développement, évidemment, mais pourquoi pas un roman aussi, même si ça fait un peu peur comme projet ».

En attendant de se replonger dans l’écriture, Samir Bensaid va continuer à enseigner son sport de prédilection auprès des Savigniens, où ses résultats sont, là aussi, à la hauteur, avec déjà cinq titres de champions de France décrochés par les jeunes et 7 chez les adultes. Sans oublier sa carrière de combattant, avec, en point de mire, les championnats d’Europe au Portugal fin janvier, et les championnats de France fin mai. Deux objectifs de plus dans une vie bien remplie !

PODCAST